Entraînement Course à pied

Objectif de l'année !

Triathlon Auxonne Val de Saone 14 septembre 2014
Distance M
(1500m/40km/10km)

Me voilà inscrit sur la distance que je visais depuis que je me suis lancé dans l'expérience triathlon, la distance dite olympique. J'avais visé plusieurs épreuves en début de saison ; celle de Saint-Jean de Luz à la même date, mais finalement reportée car logistiquement difficile (vu comment s'est passé Mimizan). Il y avait aussi une épreuve en Bretagne, mais fin juillet, je ne me sentais pas encore prêt. Bref, je me suis inscrit en juillet sur celle ci car elle n'est pas trop loin pour un week-end, à l'air "facile", et pas une grosse organisation.

J-1:
C'est donc la veille de la course qu'on arrive sur Auxonne, mais pas trop le temps de visiter, car on est arriver vers 20h. Juste le temps de monter la tente dans le camping du coin, et hop direction Dijon pour aller manger. D'abord au flunch, mais rapidement, on fait demi tour, un samedi soir, en province, ça ressemble à une sortie familiale!! Beaucoup trop d'enfants et des cris dans toute la salle... Bon ba, la seule chose qui restait était un Mac do... Retour au camping 22h, et au dodo.

Jour J:
Réveil de bonne heure comme souvent au camping, il fait bon malgré l'humidité du matin. Petit dej rapide et une fois habillé, direction le départ de la distance S. Ça me permettra de prendre mes marques, voir les entrées et sorties du Parc à Vélo, la taille du parc, etc. Mais on ne s'attarde pas trop, après avoir vu tout ça retour au camping, et repos. Vers la fin de matinée, je commence à préparer tout le matériel, vélo, tenue, gourde et j'en passe. On remballe la tente, et on va se chercher un sandwich à la buvette de la course (tout petit d'ailleurs, mais au moins ça ne m’alourdira pas l'estomac). Ensuite je retire mon dossard, et direction le parc à vélo pour m'installer. Plutôt étroit, l'allée n'est pas très grande, je pose mon vélo, et n'arrive pas à savoir de quel côté mettre mes chaussures tellement c'est petit... J'installe tout ça et puis finalement ça rentre bien, je file donner mon sac à la consigne, et attend le briefing. J'en profite pour mettre ma combi au dernier moment, avec le soleil qui tape, je risque le coup de chaud avant même de partir! Direction le bord de Saône pour la mise à l'eau; mais priorité aux dames qui vont partir dix minutes plus tôt. On attend encore un peu à l'extérieur... Il fait chaud... 
ça se voit que je suis concentré?
Et ensuite, vient notre tour, je n'hésite pas à rentrer dans l'eau cette fois, ça va me faire du bien, je n'en pouvais plus. Je nage donc pour rejoindre la ligne de départ située entre deux bouées jaune. Mais arrivé sur place, je me sens bizarre... la tête tourne beaucoup, et vite... Oula... Je décide rapidement de me mettre sur le dos, de m'allonger, et de respirer calmement. ça commence à passer un peu, je me remets en position mais ça tourne toujours, je ne bouge plus, j'attends que ça passe. Je me place à l'endroit où je souhaite partir, et fais le moins de mouvement possible.

La course:
Natation:
Top départ! (Je ne me souviens même plus avec quel moyen il a été donné) Je commence à nager fort pour me placer. La tête ne tourne plus, ça va mieux! Ouf! Je repère dans un premier temps le pont, et je me force à regarder plus souvent devant, pour éviter de dévier comme ça m'est arrivé lors des précédentes courses. Le pont arrive vite en fait, je pensais qu'avec le courant de face dans un premier temps ce serait plus long. Petite machine à laver sur cinquante mètre, pas plus, après on peut nager côte à côte sans soucis. Puis j'avais repérer un arbre sur le bord de Saône, et ensuite plus de repère... Et je n'arrive pas à trouver la bouée rouge, donc je me rapproche d'autres concurrents pour ne plus me sentir seul. Enfin je les vois (car en fait il y en a deux!) et je peux nager vers une direction. Les deux passages se font tranquillement, première fois que je suis aussi seul, et c'est déjà le retour. Soleil de face, difficile d'avoir un objectif, le pont se distingue au loin, ça me fera un point de mire, j'ai d'ailleurs servi de poisson pilote à un concurrent, il m'a suivi sur une bonne partie de ce retour. Sur les derniers mètres je force un peu plus sur les bras, j'en aurais plus besoin après. J'arrive à la rampe, me hisse, je fais attention à mon équilibre, mais ça va, ce n'est pas si terrible que ça. Je grimpe les escaliers, file mon bonnet à un gars qui était là, et commence à enlever ma combi direction le Parc.
Temps natation: 30min (pile poil!) soit 2min/100m

T1:
J'entre dans le parc, prend une allée, cherche mon vélo, mais je me suis trompé, heureusement qu'il n'y a plus beaucoup de vélos, je passe sous une barrière et rejoins mon emplacement. Je finis d'enlever ma combi, assez facilement, mais je me tiens quand même à la barrière... la tête tourne... j'enfile ensuite mes chaussettes, toujours grâce à cette barrière, puis mets mes chaussures vélo, lunettes, casque, prends mon vélo et pars... ah non, ma ceinture porte dossard, je l'a mets, et peux enfin partir, je trottine jusque la sortie, enclenche le pied gauche, lance la machine et mets le pied droit sans encombre. Petit encouragement de ma chérie et c'est parti !

Vélo:
Les premiers coups de pédale sont plutôt bons, il y a d'autres concurrents devant, derrière ; sortie d'Auxonne, longue route départementale, pas toujours en bonne état, je n'aime pas trop... La vitesse est bonne, au dessus des 30 à l'heure, je me dis que je dois avoir de bonnes jambes. Je prends un peu d'eau du bidon, malheureusement le soleil a bien tapé dessus et elle est chaude... Bon, ça va j'arrive à la boire quand même. Puis vient le passage d'un pont, je me fais doubler assez facilement, en fait les autres concurrents doivent passer en force tandis que moi j'essais d'en garder un peu. ça redescend un peu, puis replat. Je tiens la position aéro, tourne bien les jambes. Une autre petite bosse se pointe (je pensais le parcours plat...), je monte sur le petit plateau, finalement les jambes ne sont pas si bonnes que ça, un ravitaillement en haut fera un peu de bien. Je commence à avoir une douleur dans le dos lorsque je tiens la position aéro... ça sent pas bon... Je me force un peu, puis on arrive sur le chemin du retour et vent de face! Aie! La vitesse chute, le moral aussi. Bon ba pour que l'effet du vent soit le plus minime, je reste dans cette position aéro. Mais je n'arrive pas à la tenir longtemps à cause du dos. Donc j'alterne. 
Le retour fut long et dur, j'ai même pensé abandonné à ce moment, ne pas faire de seconde boucle, et rentrer directement... Mais j'ai repensé à la route qu'on avait faite, et à l'attente qu'a du faire ma chérie, et au final je suis reparti sur une nouvelle boucle (tout en ayant vu le premier rentré sous mes yeux dans le parc à vélo... dur!). La deuxième boucle se fait identique à la première, mais à un ou deux km par heure de moins, je tiens beaucoup moins longtemps en position aéro, et le retour avec vent de face et encore très dur. Surtout que je me suis senti bien seul! Passage du pont de Saône, je décroche mes chaussures et finit en chaussette, je saute du vélo avant la ligne, ma chérie m'encourage et j'en ai bien besoin! 
Temps Vélo: 1h26'16" soit 27,8 km/h de vitesse moyenne (ce qui n'est pas très élevé...)
T2:
Je cours jusqu'à mon emplacement, cette fois je connais l'allée! J'ai l'impression d'être le dernier... Le parc est blindé!! Je pose mon casque, mets ensuite les chaussures, les ajustes, j'avais posé ma casquette aussi, mais cette fois pas envie, et je "fonce" vers la sortie

Course à Pied:
Le début est déprimant, car on croise ceux qui en termine... On passe dans la cours du château, c'est quand même sympa! Ensuite on contourne, et on passe par les quais. Je me suis mis sur le même rythme qu'une concurrente devant moi, j'ai fais attention à ne pas partir trop vite. Le premier kilomètre se passe bien, bon rythme, à la moitié du second, je décide de tenter de prendre un gel que j'avais mis sur ma ceinture avant la course. Je l'ouvre, goutte du bout des lèvres, ça a un gout bizarre, mais après la surprise, ça va. Par contre, ça me fait une bouche pâteuse ensuite... J'apprendrai plus tard qu'il vaut mieux boire en même temps... Bon, plus qu'à attendre un ravito pour se requinquer! Sauf que, un point de coté fait son apparition, et me bloque... même pas deux kilomètres, et j'ai envie de marcher... Mais là le mental doit bosser, et j'oublie la douleur, et je pense à mettre une jambe devant l'autre, en petite foulée si il le faut, mais je ne m'arrêterai pas. Même si l'envie est très forte, il faut que je continue! Le ravito au km 3,5 fait du bien! Mais on en est qu'a la première boucle... 
C'est dur! Très dur! J'avais mal au dos sur le vélo, et là j'ai l'impression d'être bloqué, de ne pas pouvoir aller plus vite. Retour au château, là encore on repasse à coté de l'arrivée, c'est très frustrant, mais le mieux est de ne pas regardé. En plus, ma chérie était là à me remonter le moral et à me donner une petite tape qui me fera beaucoup de bien! retour sur les quais, ça se vide! Il n'y a plus grand monde, et je ne croise plus beaucoup de concurrent, ce sera encore long! Le rythme ne change pas trop cette fois, mais je sens bien que je n'avance pas! Ravitaillement, et du coca cette fois!! ça fera du bien sur le coup! Je m'asperge encore un peu avec de l'eau et repars, seul encore. Des éponges au 8e kilomètre, puis retour par le centre ville où j'ai vraiment l'impression d'être le dernier, j'ai beau regardé devant et un peu derrière... Retour sur les quais, je vois quand même une silhouette au loin, mais un peu trop loin. J'essais pourtant de relancer la machine sur le dernier kilomètre, mais ça fait mal. On contourne le château, repasse par l'entrée, et nous voilà face à cette ligne que j'attendais tant! Je l'a franchi enfin! Mission accompli mais dans la souffrance. 
Temps CaP: 1h06'23" soit 9km/h ou 6'38" par km (mauvaise performance! Je pensais mettre juste une heure)
Bilan:
Un temps total de 3h02'37"
165e sur 172 arrivants.
Points positifs:
-Rien oublié, je commence à prendre mes marques dans un parc à vélo
-Bonne natation malgré tout, pas brasser une fois et bu très peu la tasse
-Rester tranquille dans le parc à vélo pendant le changement, pas de précipitation
-Réussir à courir 10km sans marcher après 1500m et 40km Check !
-Bon mental
Points négatifs:
-Encore un peu de mal en vélo, surtout lorsque le vent ou la pente s'élève (apprendre à passer les bosses!)
-Un manque d'entrainement certain! (à moins de 3 semaines d'un prochain M, je crains le pire!!)
-Une gestion d'alimentation à revoir (gel, gourde chaude, etc)
-Ne plus refaire d'épreuve "éloigné" le dimanche après midi! La route du retour a été difficile


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.